Pourquoi jeûner?

no images were found

Je suis invitée à participer à une émission sur la quotidienne de France 5 pour parler du jeûne.

Je jeûne depuis mon adolescence intuitivement, à l’encontre de l’avis de mes parents à l’époque. J’ai continué à pratiquer le jeûne régulièrement, entre 1 à 4 fois par mois pendant 36 heures entre mes 20 et 35 ans, 10 jours de suite il y a 15 ans et dès que je suis malade depuis 10 ans.

Pourquoi suis-je entrée dans cette pratique?

Je pratique le jeûne depuis 30 ans et cela m’a changé la vie. Pratique peut recommandée en général mais dont on parle de plus en plus et qui deviendrait même un phénomène de mode.

Alors est-ce pour maigrir? Pour faire comme tout le monde ?

J’ai jeuné à l’adolescence naturellement presque tous les lundis quand je vivais chez mes parents. Nous mangions toute la semaine très sainement. Mes parents avaient un potager où nous cultivions les légumes pour l’année. Maman faisait un plat traditionnel au déjeuner et nous n’avions ni entrée, ni dessert, ni soda à table. Le soir, c’était une soupe puis du fromage, pain et charcuterie raisonnablement. Que des produits de la ferme et du marché.

En revanche le dimanche il arrivait presque chaque semaine, que nous invitions la famille à passer la journée à la maison. Et comme maman était un fin cordon bleu et une super hôtesse, elle nous mitonnait des repas gastronomiques et pantagruéliques… Du coup pas habituée à manger ainsi, je ne digérais absolument pas ces repas de fête. La seule chose qui me venait, était de ne pas manger le lendemain. Je ne pouvais rien avaler. J’avais l’impression d’avoir encore l’estomac plein.

Quand je suis arrivée à paris à mes 20 ans, je me suis mise à manger des plats industriels. J’allais au restaurant plusieurs fois par semaine et je ne cuisinais jamais. Mon estomac était retourné. J’avais le ventre gonflée, des brûlures d’estomac et ma digestion durait des heures et des heures. Je me couchais et me levais avec des maux de ventre.

J’ai consulté des médecins, homéopathe, gastro-entérologue. Rien ni faisait. Le jeûne m’a aidé lors des trop longs mal être de mon système digestif.

J’ai fini pendant plusieurs années par jeûner un jour par semaine pour laisser mon système digestif au repos. Soit je jeûnais du coucher au surlendemain matin en buvant de l’eau et des tisanes, soit je ne mangeais que des fruits.

Depuis janvier 2014, je mange à 85% une nourriture crudivore et vivante et je n’ai plus aucun problème intestinaux, gastrique…

Seulement quand je mange un “vrai repas normal avec viande, pâtes ou fromage… Là je suis obligée de jeûner le lendemain. Et cela passe en 24 heures, sinon je suis mal pendant 3 ou 4 jours.

Voila mon expérience.

Pour regarder l’émission, c’est ICI

et là

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code