Le sport

J’ai été très sportive jusqu’à mes 20 ans avant d’avoir quitté ma campagne. Je faisais de l’athlétisme en compétition jusqu’à la 3ème, du vélo régulièrement en sillonnant les villages environnant, de la natation et du judo en terminal. Et surtout je faisais naturellement comme un besoin vital des étirements et des abdominaux tous les matins et les soirs pendant une bonne trentaine de minutes. Aujourd’hui je me rends compte que les exercices de yoga qu’on m’a appris sont des dérivés de ce que je faisais alors…

A mon arrivée à Paris, je me suis inscrite à une salle de sport comme tout bon parisien. A mon grand désespoir j’y ai trouvé un lieu de rencontre qui ne sentait pas la bonne sueur mais les parfums de Dame et de damoiseau en rut. C’était loin d’être un espace pour soi pour se faire du bien. J’ai abandonné le sport bien malgré mois quelques mois après mon arrivée et me suit fait happer par le rythme effréné des parisiens.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA J’ai fini par ne plus faire de sport pendant presque 5 ans. J’y suis revenu pendant 3 années jusqu’à mes 30 ans. Je faisais de la boxe thaïlandaise et du kick boxing trois fois par semaine et j’allais courir tous les jours. Les salles que je fréquentais ont fermées et me retrouver dans les même conditions qu’à mon arrivée à Paris, m’a fait abandonner le sport encore une fois pendant près de 5 ans.

Quelques années plus tard, en vivant avec un homme qui avait des adolescents à la maison je me suis rendue compte pour la première fois que mon corps ne suivait plus. De grande sportive, j’étais passée à l’empotée qui s’étale de tout son long en courant attraper son métro ou en faisant une partie de chat perché avec les gamins. Je n’avais plus de jus. J’avais l’impression d’être rouillée et que mes articulations et mes muscles n’existaient plus et s’étaient sclérosés.

C’est la période où je suis devenue 3ème degré reiki. J’ai commencé à faire des soins sur les autres et à entrer de plus en plus dans mon corps avec les massages et les soins énergétique reiki et Qi-gong que je recevais…

cheval09-03012 Puis je me suis retrouvée par hasard sur un terrain de tennis à la montagne. Non seulement je sentais le tonus et l’élasticité de mon corps revenir et en plus j’aimais à nouveau le sport…. J’ai même adoré. Je me suis mise à l’aïkido et petit à petit j’ai repris les abdos irrégulièrement. J’ai constaté qu’ils étaient bien là et répondaient immédiatement à l’appel dès que je les sollicitais.

Maintenant, je peux monter à cheval deux heures sans être fatiguée et je pense même reprendre la course à pied petit à petit. Je marche 45 minutes tous les jours depuis 6 mois et je vois mon corps qui me réclame de bouger .Je me sent plus tonique. Bien sur mon poids a suivis cette prise en main et j’ai retrouvé naturellement le poids de mes 20 ans. Bon j’avoue, je n’ai jamais vraiment grossi, j’avais juste entretenu 4 à 5 kgs qui n’avaient rien à faire autour du bidon…

Je sens bien que le reiki a favorisé la circulation de l’énergie dans mon corps et a aidé au nettoyage de mes cellules pour me rendre dynamique à nouveau.
20130601_1243310 Je constate que mon corps réponds vraiment maintenant et que mon système moteur semble décrassé. Je ressens une vrai différence entre mes 33 ans et mes 43 ans. Je me trouve plus en forme qu’il y a 10 ans. J’ai plus envie de bouger mon corps, je me sens énergique et je sais intimement que cela ne va qu’en s’amplifiant. Mon enthousiasme s’harmonise avec la tonicité de mon corps.
Le reiki a été mon garde du corps et j’ai l’impression d’avoir un baromètre intérieur qui m’indique le niveau de mes besoins physiques.

Le sport est un vrai pilier dans ma vie aujourd’hui, il m’aide à éliminer les tensions, me rend invulnérable et endurante pour pouvoir gérer ma vie de tous les jours personnelle et professionnelle. Et accompagner les autres demande une vraie maitrise de soi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *